Projets

Infrastructures : de la maternelle au lycée à Saint-Dominique

Après le doublement des classes primaires et secondaires et leur équipement en mobilier, achevé au printemps 2008, le complexe scolaire Saint Dominique a encore connu la construction d’une bibliothèque, puis de nouvelles salles de classes entre 2008 et 2010 pour le lycée. Depuis lors, l’établissement dispose de l’ensemble des locaux permettant d’accueillir les élèves de la maternelle jusqu’au baccalauréat. Pour faire face à l’afflux de nouveaux élèves et éviter la surcharge des classes, 4 nouvelles salles de cours ont été construites en 2012 et 2013. Les finitions (crépissage et peinture) des deux dernières salles ont été réalisées au printemps 2014. Au niveau de l’infrastructure de base, le complexe scolaire ne prévoit plus de nouvelles constructions à moyen terme..

De nouveaux tables-bancs, pupitres et bureaux devront toutefois encore être acquis prochainement pour équiper les nouvelles classes et faire face à l’usure du mobilier actuel.

L’électrification et l’éclairage d’une partie des salles de classe et de l’administration de l’école par des panneaux solaires photovoltaïques est en cours. Il faut rappeler en effet que le quartier de Zongo n’est pas encore viabilisé et qu’en conséquence le réseau électrique national n’y est pas disponible. L’objectif de ce projet est de permettre aux élèves de rester travailler leurs leçons en se regroupant dans certaines classes ou sous les porches éclairés dès la nuit tombée (entre 18h/18h45 selon la période de l’année), de pouvoir organiser des cours de répétition ou des cours du soir, de donner la possibilité aux enseignants et à l’administration de l’école de faire leur travail de préparation de cours, de correction ou de suivi administratif en soirée également.

Avec le prochain lotissement du quartier de Zongo et son équipement en réseau routier, le complexe scolaire devra entreprendre la clôture de son périmètre pour des raisons de sécurité.

Une partie de ces projets est financée par l’Association Koogb Zanga de Saint Dominique (entre 15 et 20 % environ). Les moyens qu’elle parvient à dégager restent toutefois limités et l’Association Michel continue à chercher des fonds pour contribuer à la réalisation de ces infrastructures.

Le comité de l’Association Michel se tient à la disposition de toute personne intéressée (associations, entreprises, communes et établissements scolaires) par l’organisation d’actions et de conférences en vue d’une récolte de fonds pour la réalisation de ces projets..

Bibliothèque

L’important projet de bibliothèque bio-climatique, pour un coût total de CHF 47’500.-, mené notamment grâce à la collaboration avec le collège du Marais (commune d’Onex, Genève) a abouti à la construction d’un bâtiment en matériaux locaux (briques de terre compressées). Vitré, il dispose d’une aération naturelle qui tempère les locaux et permet de protéger les ouvrages de l’humidité. La bibliothèque, construite en 2008, et pleinement fonctionnelle depuis début 2009, est actuellement dotée d’ouvrages de référence (atlas, dictionnaires, ouvrages scientifiques et thématiques, etc.), de romans – notamment francophones – et d’une première série déjà conséquente d’ouvrages de littérature africaine et burkinabè en particulier. Des fonds devront encore être trouvés afin d’enrichir la collection de la bibliothèque.

bandeau

Laisser un commentaire